Aller au contenu principal
X

Flyin' Goblin - Le recrutement

Episode II

Sorti du château (voir l’épisode précédent), Hork posa son lourd sac d’or aux pieds du Sergent Recruteur. L’idée de perdre ses précieuses rapines ne l’emballait évidemment pas, mais on ne rigolait pas avec la discipline dans la Goblin’ Air Force…

- Voilà Sergent, haleta-t-il en crachant l’une de ses dernières dents. Une nouvelle contribution…
- Bravo Soldat ! Asseyez-vous là un instant…
- Ah… Je… je préférerais rester debout, Sergent.
- Mmmh ? Vous êtes sûr ? Soit. Accompagnez-moi, alors ! Je vais vous montrer comment votre effort de guerre est utilisé !

Voler plus… pour voler plus !

« J’aime le son claquant de la catapulte au petit matin. »

Posons les bases de la guerre. Vous avez catapulté vos gobelins, récupéré de l’or et des diamants. Bien.  Mais savez-vous au moins à quoi ils vont servir ?

Dans Flyin’ Goblin, il y a deux manières de faire gagner votre Clan. Soit en accumulant les diamants, soit en étant le premier à bâtir le totem de votre Clan sur les remparts. Quelle que soit votre stratégie, vous aurez besoin de renforcer votre armée pour parvenir à vos fins.

En d’autres termes : vous devrez investir vos pièces d’or durement gagnées dans de nouvelles troupes, qui vous permettront de vous enrichir davantage et de gagner en puissance au fil des tours de jeu.

Flyin' Goblin

Des troupes motivées !

Hork suivit le Sergent instructeur au bureau de recrutement. Il ne put s’empêcher de verser une petite larme au souvenir de son propre enrôlement, alors qu’il était jeune, costaud, idéaliste et avec des dents. C’était il y a une éternité de cela, c’est-à-dire mardi dernier. Le bureau de recrutement ressemblait, avouons-le, à un vaste marché aux esclaves, avec des Gobelins très différents et plus ou moins rassurés.

Hork ne put s’empêcher de remarquer un détail :

- Vous payez la solde d’avance, Sergent ?
- Hmm. Oui. Ça motive les troupes !
- Ça, c’est vrai !
- Et de toute manière on récupère l’argent sur les dépouilles, après. 

Hork hocha machinalement de la tête avant de ravaler sa salive.

Dans Flyin’ Goblin, vous pouvez dépenser vos rapines en plusieurs types de soldats différents. Voici les troupes disponibles à l’achat :

  • Le soldat

Pour quelques menues pièces d’or, hop, vous vous offrez un soldat. À l’image de Hork, ils ne sont ni très futés, ni très utiles. Mais ils ne sont pas chers, et vous permettent d’avoir un kamikaze de plus à catapulter à chaque tour. Donc l’opportunité de gagner plus d’or, évidemment ! Les soldats sont les piliers de toute stratégie, car ils permettent de dégommer les totems et les pillards adverses, ce qui est toujours un grand moment de jeu.

Soldat
Soldats ! Parés au catapultage ! 
  • Le capitaine

Le Capitaine est un Chef. Il coûte donc plus cher, normal. Le Capitaine est solidaire de ses troupes et se fait catapulter avec elles, ce qui est courageux. En revanche, le Capitaine est – un peu – plus malin et active deux fois la salle dans laquelle il est tombé. L’occasion de doubler la mise, quoi ! Le Capitaine s’utilise une fois que vous avez repéré une salle prometteuse et que vous pensez pouvoir ajuster votre tir pour l’atteindre. Mais si vous vous plantez, le malus s’activera également deux fois… Bon courage !  

Capitaine
Si les gobelins volaient, je serais chef d'escadrille !
  • Le pillard

Et si vous vous achetiez un Pillard ? Le Pillard n’est pas très cher, mais il vous fait prendre un risque…  En effet, ce filou n’est pas catapulté, mais directement placé sur l’un des Toits du Château. Là, le fourbe attend son heure. Une fois le catapultage des Soldats terminés, le Pillard (s’il est encore en place) rapporte automatiquement 1 diamant à son Clan, à chaque tour de jeu. Si vous tentez la stratégie « Diamonds are a Gob’s best friend », il est clairement à privilégier.

Mais (car oui, il y en a un). Si votre Pillard tombe de son toit sous le feu des gobelins en perdition, il ne rapportera rien et sera perdu pour la cause. Vous n’aurez plus qu’à en racheter un autre. Ehhh oui…  

Pillards
On veut des diam's !
FlyinGoblin

Un Totem sans tabou !

Au centre du marché, Hork s’approcha d’une curieuse statue, composée de plusieurs éléments empilés. Il interrogea du regard le Sergent.

- Ça, mon gars, c’est le Totem de notre Clan ! Sois-en fier et porte haut ses couleurs ! Tu sais, il y a une vieille tradition gobeline qui veut que le Clan qui parvient à construire son Totem en premier remporte aussitôt la victoire !
- C’est une sacrée preuve de bravoure, Chef…
- Oui. Ça permet surtout d’éviter de voir des générations entières décimées par les armes alors qu’il suffit de quelques bouts de bois pour mettre un terme au conflit…  

Totem

Lors de la phase d’achat, vous pouvez acheter une partie du totem et entamer sa construction sur l’un des toits du château. À chaque tour suivant, vous pourrez poursuivre l’achat et la construction du totem, mais prenez garde : chaque chute du Totem vous obligera à racheter la construction de la pierre la plus haute de l’édifice ! Il risque donc vite vous coûter cher, ce Totem, si vos adversaires sont précis !

Stratèges associés

Hork se gratta pensivement le menton. « Mais Sergent, pour gagner, la guerre, il vaut mieux les diamants ou le Totem ? »

Flyin’ Goblin est un jeu qui propose de nombreuses stratégies. Si vous êtes particulièrement adroit au tir, les diamants sont probablement une bonne idée. Vous pourrez envoyer vos capitaines récolter des diamants et vos soldats freineront les avancées ennemies en dégommant Pillards et Totems. Jouer le Totem sera évidemment toujours plus spectaculaire, mais demande des nerfs d’acier.

En effet, votre Totem achevé devra tenir debout un tour de jeu complet pour que vous puissiez être déclaré vainqueur… et il sera probablement la cible de tous les tirs adverses… Gobelins cardiaques s’abstenir !

Flyin Goblin

 Catapultage d’ouvriers

Hork eut soudain le tournis. Des Pillards, des Totems, des Diamants… La guerre était tellement plus complexe qu’il ne l’avait imaginé !

- Sergent ? Quelle est la bonne stratégie, au final ?
- La bonne stratégie, mon gars, c’est d’être Sergent Recruteur. Mais c’est dur, forcément, parce qu’on s’attache aux gens, tu vois. C’est éprouvant de vous voir partir les uns après les autres, sachant que vous allez tous finir écrabouillés sur une muraille. Il faut beaucoup de détachement, tu vois… Je me dis que dans une heure tu ne seras plus qu’une bouille verdâtre en haut d’un rempart, piétiné à mort par des gardes, et ça me fait quelque chose, tu vois…
- Sergent, je ne me sens pas très bien.
- Je comprends mon gars. Tiens, assieds-toi un moment…
- Merci Sergeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeent !

Hork entendit le claquement au moment même où ses fesses touchaient le plateau de la catapulte. Il n’y eut aucun ressentiment de sa part. C’était son destin, voilà tout. Le château approchait à nouveau de lui à grande vitesse. Du coin de l’œil, Hork repéra un Totem ennemi presque achevé. Il tendit les deux poings en avant et ferma les yeux…

À suivre !

Flyin’ Goblin est un jeu de Corentin Lebrat et Théo Rivière, illustré par Tomasz Larek. Sortie en février 2020 !

Pour en savoir plus...

Publié le 27 janvier 2020

Imperial Settlers Roll and Write : des Goodies à imprimer !

Et si vous profitiez du confinement pour ériger votre Empire ? Imperial Settlers Roll & Write est parfait pour lancer les dés en famille, mais aussi en solo !

Lancez vos… Lire la suite

C'est quoi... le Deckbuilding ?

J’étais passé dans l’échoppe, juste avant la fermeture. Une boutique bizarre, avec plein de livres, de figurines et de boîtes de jeux. Moi, à la base, j’étais entré un peu par hasard… Lire la suite

Jouez à plusieurs... de chez vous !

Jouer ensemble, c’est sans doute le moyen le plus réjouissant de passer le temps et de garder le contact avec ses proches. Mais comment faire à distance pour conserver le fun et la… Lire la suite