Aller au contenu principal
X

Les Ruines Perdues de Narak : le dessous des cartes

Cette île, décidément, était pleine de promesses. Alors que mon équipe s’engageait sur le sentier menant au premier site, je réfléchissais déjà aux possibilités d’aller plus loin, toujours plus en avant à la découverte des Ruines de Narak. Il nous faudrait rapidement imaginer de nouvelles manières de nous déplacer, afin d’aller plus vite que nos adversaires.

Les ruines perdues de Narak

Les Ruines perdues de Narak, c'est un fantastique jeu d’exploration et de gestion de ressources, qui vous entraîne au coeur d'une île inconnue pour explorer des sites, trouver des artefacts, affronter des Gardiens et découvrir les secrets d'un Temple Perdu. Pour l'emporter, il vous faudra marquer davantage de points que vos adversaires... et savoir utiliser vos cartes ! Un jeu qui mêle avec bonheur gestion de ressources, pose d'ouvriers et deckbuilding, une mécanique que nous allons 

C'est ce point que nous allons explorer ensemble aujourd'hui !

Les ruines perdues de Narak

De l'art de construire sa pioche...

Si tous les joueurs débutent la partie avec une main identique, ils pourront rapidement personnaliser leur pioche en achetant des cartes plus puissantes. Il existe en effet 4 types de cartes :

  • Les cartes de départ
  • Les cartes peur
  • Les objets
  • Les artefacts
Les ruines perdues de Narak

En cours de partie, 6 cartes (objets et artefacts) sont en permanence disponibles à l'achat.. A vous d'acheter celles qui correspondent le mieux à votre stratégie... et à vos ressources disponibles !  

Chaque carte dispose d’un coût (indiqué en bas à gauche) qui peut être en une valeur :

  • en pièce pour acquérir un objet
  • en boussoles pour acquérir un artefact

Les pièces sont la valeur monétaire du jeu, elles représentent les subventions reçues et l'argent d'une manière générale. Quant aux boussoles, elles symbolisent le temps et l’énergie passés à explorer l’île.

Les ruines perdues de Narak

Toujours plus de possibilités...

À son tour de jeu, un joueur doit effectuer une action principale, et autant d’actions gratuites qu’il le souhaitera tant qu’il peut les déclencher.

Bien souvent, ce sont les cartes qui vous permettront de réaliser des actions supplémentaires. Mais là encore, vous aurez le choix. Toutes les cartes du jeu peuvent être utilisées pour jouer leur effet, ou pour voyager. Chaque carte possède en effet une icône de voyage en haut à gauche, permettant de se déplacer selon l’icône. Quant aux effets, ils sont évidemment variés, permettant de déclencher des actions gratuites, de récupérer des vestiges d’armes, des joyaux et autres tablettes, qui seront nécessaires pour découvrir de nouveaux sites et maîtriser leurs mystérieux gardiens.

Les ruines perdues de Narak

Tu AURAS peur

Inhérentes à toute mécanique de deckbuilding, les cartes faibles ou négatives font partie des aventuriers de Narak. ici, vous devrez gérer des cartes Peur (2 en début de partie) qui risquent fort de vous paralyser si vous les laissez proliférer dans votre pioche. Une carte peur vous permet un déplacement basique, certes, mais elle vous apporte un point négatif en fin de partie et, pire encombre, elles encombrent votre main en lieu et place de cartes bien plus utiles. Vous obtiendrez ces cartes peur en jouant des artefacts ou en révélant certains sites. A vous de voir si le gain en vaut la peine ! 

Les ruines perdues de Narak

Un deckbuilding fluide et malin

Les Ruines perdues de Narak offre de nombreuses stratégies possibles pour atteindre la victoire, qui se joue aux points au terme du cinquième tour de jeu. Si les cartes ont un coût, elles valent également plus ou moins de points en fin de partie, ce qui peut vous aiguiller dans votre achat.

Quant aux artefacts, rarissimes en début de partie, ils présentent la particularité de pouvoir être activables dès l’achat, pour une efficacité immédiate. Au final, toutes les cartes achetées finiront sous votre pioche, ce qui vous permet d’optimiser peu à peu le rythme de leur sortie, et d’affiner votre stratégie.

Les ruines perdues de Narak

Une mécanique parfaitement intégrée 

Dans Narak, le deckbuilding et la gestion des cartes sont des mécaniques intégrées dans un jeu beaucoup plus vaste et ambitieux, qui mêle gestion de ressources, pose d'ouvriers et course au score. Mais force est de constater que la gestion des cartes est au coeur du jeu et génère des sensations particulièrement intenses. Imaginez un deckbuilding qui ne durerait que 5 tours ! Voilà de quoi vous inciter à soigneusement décider de l'ordre des cartes achetées, car la pioche n'est jamais brassée.

Autre point notable : les cartes vous apportent bien souvent votre liberté de mouvement. Le jeu ne vous offre en effet qu'une unique action par tour, et c'est souvent en jouant des cartes vous permettant d'embrayer sur une action supplémentaire que vous allez étoffer votre tour de jeu. Une mécanique particulièrement intelligente qui met là aussi les cartes à l'honneur !   

Les cartes, au centre du jeu, permettent donc d'organiser vos actions et le gain de vos ressources... mais vous devrez également apprendre à déplacer vos équipes et révéler de nouveaux sites. 

C'est ce que l'on verra ensemble lors de notre prochain voyage sur Narak ! 

Les ruines perdues de Narak

 

  • Les Ruines Perdues de Narak
  • Un jeu de Min & Elwen
  • Illustré par Jiří Kůs, Ondřej Hrdina, Jakub Politzer, František Sedláček, Milan Vavroň
  • Expédition lancée le 2 avril 2021

Narak

On en parle ensemble sur le Discord IELLO ? 

Publié le 30 mars 2021

Unmatched : Robin des Bois vs Bigfoot - Dispo le 23 avril

« Un bruit sourd envahit la forêt, faisant soudain décoller tous les oiseaux alentour. Des craquements sinistres d’arbres déchiquetés se répercutent au cœur des sous-bois dans un… Lire la suite

Adventure Games : préparez-vous pour Monochrome Inc.

« Salutations. Je m’appelle Ovin et voici Monochrome Inc. Vous connaissez très probablement cette entreprise. Ces dernières années, elle a connu… Lire la suite

Sticky Cthulhu : l'attaque des tentacools !

Cthulhu dort. Voudrait dormir, en tout cas. Mais les stars de l’apocalypse, les grandes vedettes du chaos, sont toujours dérangées. Les fans, les monstres wannabees et les… Lire la suite