Aller au contenu principal
X

Shards of Infinity : surboostez le deckbuilding !

Le moteur d’Infinité a été détruit par la résistance, après des siècles d’oppression. Mais l’explosion a déchiré le voile de la réalité et fait pleuvoir une impitoyable grêle d’éclats d’infini sur le monde, générant un cataclysme qui détruisit tout sur son passage.

Certains survécurent et se réunirent en factions…

Shards of Infinity

Les Homodeus sont des hybrides biomécaniques rassemblés dans un seul but : survivre.
Les Spectra sont des réfugiés du Vide, mus par une énergie noire et terrible qui maintient en vie leurs corps dégénérés.
Le Maquis demeure dissimulé dans le refuge naturel qu’offre la forêt, déterminé à redonner à la nature toute sa puissance.
Quant à l’Ordre, il est connecté par l’esprit aux hautes sphères numériques, dont les moines cherchent à préserver la connaissance.

Ces factions ont toutes le même objectif : détruire l’opposition et réunir assez d’éclats d’Infini pour reconstituer le Moteur d’Infinité… et contrôler le Monde.

Shards of Infinity

Deckbuilding à ultra haute tension !

Développé par les auteurs d’Ascension, Shards of Infinity est un jeu de deckbuilding d’affrontement particulièrement nerveux et addictif pour 2 à 4 joueurs !

Son combo ? Apporter de nombreuses nouveautés au genre et les associer pour apporter originalité et intensité aux parties. Les affrontement sont rapides, violents, et toujours spectaculaires.  

Shards of Infinity

Des cartes. Des adversaires. Une défausse. Le début des hostilités.

Comme dans de nombreux jeux de deckbuilding, Shards of Infinity se présente sous la forme d’un jeu d’affrontement direct. Une rivière de cartes sépare les adversaires, et il sera possible d’en acheter à chaque tour pour les placer dans sa défausse. Les cartes proposent une valeur d’attaque, ou bien elles permettent de disposer de ressources (cristaux) permettant de recruter d’autres cartes. Les dégâts cumulés permettent d’attaquer ses adversaires, et de remporter la partie.

Les bases du deckbuilding sont posées.

Shards of Infinity

Les Éclats d’Infini

Pour éliminer ses adversaires : deux méthodes. Soit faire chuter leurs points de vie au fil des rounds, ou bien collecter assez d’Éclats d’Infini pour réactiver le Moteur d’Infinité. Avec 30 Éclats, en effet, vous détenez une puissance illimitée et vous éradiquez instantanément toute opposition. La victoire sera alors immédiate. 

Il est donc possible de gagner en détruisant ses adversaires, ou bien en collectant les Éclats. Ces derniers peuvent venir de différentes sources, par exemple des cartes achetées ou du pouvoir de votre héros vous permettant de convertir les cristaux. 

Shards of Infinity

Des cartes de plus en plus puissantes !

L’autre intérêt de ces Éclats, c’est qu’ils vous permettent d’atteindre des paliers sur les cartes que vous possédez déjà et de déclencher de nouveaux effets ! Autrement dit, vos cartes faibles deviennent de plus en plus fortes si vous choisissez de collecter les Éclats.

Vous l'aurez compris : certaines cartes qui encombraient votre main en début de partie deviennent soudain bien plus intéressantes au fur et à mesure que vous rassemblez des Éclats. Vous imaginez déjà les fins de parties épiques que cela suppose, avec des retournements de situation particulièrement spectaculaires…

Shards of Infinity

Jouer la Défense

Dans la plupart des jeux de deckbuilding, il est assez difficile de prévenir des dommages directs qui vous sont infligés. Shards of Infinity vous offre cette réconfortante possibilité. Plusieurs cartes possèdent en effet une valeur de défense, symbolisée par un bouclier.

On vous attaque ? Il suffit alors de révéler une ou plusieurs cartes avec ce bouclier pour déduire votre valeur de défense de l’attaque portée contre vous. Effet de surprise garanti pour votre adversaire, qui s’attendait à faire très mal… et qui vous aura juste amicalement caressé l’épaule. Ouch ! 

Shards of Infinity

Ces satanés mercenaires qui bouleversent l’ordre établi…

Certaines cartes de chaque faction sont des mercenaires. Et comme on le sait, un mercenaire n’a pas vocation à demeurer dans votre armée. En termes de jeu, quand vous achetez une carte de ce type, vous pouvez le faire de manière classique et la placer dans votre défausse… ou bien activer immédiatement ses effets et la placer sous la pioche (et vous aurez alors peu de chances de la revoir).

Il vous manquait juste un éclat pour activer le Moteur d’Infinité ? Pourquoi attendre qu’une carte sorte de la pioche alors qu’il suffirait d’engager un mercenaire pour qu’il active immédiatement ses effets ? Le mercenaire permet une réaction instantanée sans avoir à vous encombrer d’une carte dont vous n’auriez que peu d’utilité plus tard.

C’est totalement électrisant à jouer !

Shards of Infinity

Le 12 mars, choisissez votre faction !

Shards of Infinity est un jeu de deckbuilding d’affrontement particulièrement nerveux qui permet de choisir sa propre stratégie et de faire l’expérience de sensations de jeu totalement inédites ! Fort de ses « twists » particulièrement savoureux et retors, il invite à enchaîner les parties pour toujours plus de fight et de fun. Une nouvelle référence du deckbuilding d’affrontement, par les auteurs d’Ascension !

  • Shards of Infinity
  • Auteur(s) : Gary Arant & Justin Gary
  • Illustrateur(s) :  A. Nakahara, Digital Art Chefs, R. Mendez & T. Nguyen
  • Dispo le 12 mars 2021
  • En savoir plus...

 

Publié le 2 mars 2021

Unmatched : Robin des Bois vs Bigfoot - Dispo le 23 avril

« Un bruit sourd envahit la forêt, faisant soudain décoller tous les oiseaux alentour. Des craquements sinistres d’arbres déchiquetés se répercutent au cœur des sous-bois dans un… Lire la suite

Adventure Games : préparez-vous pour Monochrome Inc.

« Salutations. Je m’appelle Ovin et voici Monochrome Inc. Vous connaissez très probablement cette entreprise. Ces dernières années, elle a connu… Lire la suite

Sticky Cthulhu : l'attaque des tentacools !

Cthulhu dort. Voudrait dormir, en tout cas. Mais les stars de l’apocalypse, les grandes vedettes du chaos, sont toujours dérangées. Les fans, les monstres wannabees et les… Lire la suite