Aller au contenu principal
X

Message d'erreur

Vienna Connection : Prologue #02

James Werner : 5 janvier 1977 - Faslane, Écosse

La neige et le vent glacé faisaient rage derrière la fenêtre de bureau du patron du HMNB Clyde, troublant la vue sur une énorme grue dans les docks, un hangar et les sous-marins amarrés sous une bâche de camouflage dans la baie.

Vêtu d'un costume bleu marine, Werner tenait une tasse de thé chaud et observait les marins qui s'affairaient à l'amarrage. John Boyd, le patron du port, se tenait à côté de lui, vêtu d'un pantalon de travail et d'une chemise à carreaux aux manches retroussées. Il sentait le hangar.

« Combien de temps vas-tu rester avec nous, James ? » demanda-t-il.

Vienna Connection

Werner se retourna et sourit au grand Écossais. Boyd était incroyablement séduisant. Un peu en surpoids, mais avec des muscles apparents. Il était assez rude. James aimait les hommes bien bâtis comme lui. Les garçons minces aux mains molles et douces ne faisaient que l'irriter. Il regrettait que la nature ne l'ait pas doté de telles caractéristiques. Lui-même ne se considérait pas comme particulièrement beau.

« Allez-vous cuisiner du haggis pour le dîner ? J'ai essayé une fois. Maintenant je sais d'où les couches pour bébé Nappies tirent leur nom. Mary est une excellente cuisinière, mais il y a des limites. »

Boyd rit et tapa sur l'épaule de Werner.

« Allez, viens. On se boira un whisky. Je ne veux pas avoir l’air d’insister. Mais c'est une sorte de tradition, tu sais. Viens ce soir. Mary ne me pardonnera pas si je ne te ramène pas à la maison. Et on te fera sûrement manger quelque chose de meilleur que ces rognons grillés que fait la femme du commandant Patrick. »

« Mon Dieu, ayez pitié. J'ai besoin de vacances. »

« Où cette fois ? » Boyd prit une gorgée de thé.

« En Autriche. Je pourrai peut-être enfin aller skier. Et je serai à Vienne pendant quelques jours, je pourrais aller à l'opéra. »

L'Écossais grimaça.

« Qu'est-ce qu'il y a, John ? Tu n'aimes pas l'opéra ? » demanda James avec une surprise feinte.

« Non, non, bien sûr que j'aime ça. Ça me rappelle un été à garder les moutons. »

James se mit à rire, et à ce moment précis, le commandant Patrick, le patron de la base, entra dans la pièce, vert de rage.

« Trop d'idiots naissent dans ce monde - ou les Soviétiques nous les parachutent », dit-il pour lui-même en refermant la porte. Il regarda Werner, s'éclaircit la gorge et dit : « Ce n'était pas adressé à vous, bien sûr, M. Werner. Je suis heureux que vous vous soyez enfin joint à nous. »

Vienna Connection

Le Commandant Patrick s’assit dans un fauteuil et chercha des cigarettes parmi les piles de documents sur le bureau. Il en alluma une, tira une bouffée, expira la fumée par le nez et s'adossa.

« Maintenant, pouvez-vous m'expliquer ce que fait votre société et pourquoi les roulements du Mistral et du Titan n'ont pas encore été livrés ? L'amiral veut m'arracher la tête. »

Werner posa sa tasse sur une table basse et s’assit.

« Eh bien, monsieur, il y a un petit problème... »

--

-> Lire Le Prologue 01

Vienna Connection

Publié le 28 octobre 2021

Les sorties IELLO de décembre (et de janvier 2022, aussi, un peu).

Toujours en mouvement est l’avenir, disait Maître Yoda, et cette année 2021 nous a montré à quel point il savait de quoi il parlait, le bougre ! Les dates de sorties des jeux, c… Lire la suite

Venez jouer : on vous invite à la soirée IELLO !

Vous venez ? On vous invite à venir jouer !

Quand ? Mais ce jeudi, pardi ! Et plus précisément, ce sera jeudi prochain, le 9 décembre, entre 20h30 et 23h30, à Nancy !

Lire la suite

Get on Board : encore un peu de patience...

"Les roues de l’autobus tournent tournent", certes, mais pas toujours assez vite. Comme vous l'aurez deviné les aléas du transport, la "signature" de cette belle année 2021, ont encore… Lire la suite