Aller au contenu principal
X

Last Message : Victime !

Last Message arrive chez vos ludicaires, et nous allons une nouvelle fois plonger dans le Gameplay afin vous permettre d'appréhender les sensations de jeu que vous n'allez pas manquer d'éprouver au gré de ce party-game d'enquête survolté !

La semaine dernière vous étiez Coupable... cette semaine, vous voici victime ! 

Dans Last Message, de 3 à 8 joueurs se partagent les rôles : un coupable, une victime, et de deux à quatre enquêteurs. Et aujourd’hui nous allons nous intéresser… à la Victime !

Last Message

"Victime, mais pas que"

Vous êtes la victime. (Mais ne vous inquiétez pas, ça va bien se passer). Vous avez vu qui a fait le coup. D’ailleurs c’est le coupable lui-même qui vous révèle qui il est, en signature de son méfait.

Le souci, c’est que le coupable est en plein milieu d’une foule de pas moins de 300 personnes. Pour les Détectives, l’identifier sera tout sauf facile. Ils fouillent les lieux et observent chaque suspect, mais comment savoir lequel est le bon ? Heureusement : vous êtes là pour les aider !

Last Message

« Alors comme ça on est Victime ? »

En tant que Victime, vous débutez la partie de Last Message avec le sinistre privilège de découvrir où se cache le Coupable dans la foule. En effet, le joueur Coupable place un petit marqueur sur l’un des personnages, vous révélant son identité. Évidemment, vous êtes tous les deux isolés des Détectives par l’entremise d’un paravent, afin que ces derniers ne puissent rien connaître de la position du personnage coupable.

Last Message

« Livraison d'Indices en moins de 30 secondes ! »

Pas de panique. Si le joueur coupable peut disparaître dans la foule, vous n’êtes pas sans défense, loin de là. Vos armes ? Une ardoise effaçable, un feutre et une poignée de secondes. À chaque manche, en effet, vous allez soumettre des indices aux détectives. Quel genre d’indices ? Oh, n’importe quoi qui permettrait de trahir l’identité du coupable… Des éléments marquants de son environnement immédiat, des objets qu’il pourrait tenir, des attributs vestimentaires… Tout ce qui pourra permettre de l’identifier parmi la foule ! Vous pouvez dessiner ou écrire les indices, comme il vous plaira. Mais veillez à bien gérer l’espace disponible sur l’ardoise… car le coupable va effacer une partie de votre message !

Last Message

« Écrire ? Dessiner ? Quoi ? Viiiite !! »

La première partie en victime n’est pas la plus simple, car vous n’avez que quelques secondes pour dessiner ou écrire des éléments permettant de localiser le coupable… Mais ne vous inquiétez pas : les illustrations regorgent de détails qui ne vont pas manquer de vous aider pour mener les détectives sur la bonne piste. La partie se joue en quatre manches, ce qui signifie que vous aurez plusieurs fois l’ardoise en main pour délimiter des zones successives. Ne cherchez pas à montrer le coupable dès le début : donnez en premier lieu des indices sur la partie du dessin où le coupable se cache, et vous utiliserez les manches suivantes pour zoomer toujours davantage vers le personnage que vous souhaitez dénoncer.

Last Message

« Penser comme un Criminel »

Une fois le temps imparti écoulé, ce maudit coupable se saisit de l’ardoise et efface une partie des cases. 5 à la première manche, puis 4 puis 3 puis 2. Inutile donc de stresser sur la première manche : il ne restera pas grand-chose de vos indices après son premier passage. Mais prenez le temps de regarder comment il procède. Quelles parties de votre dessin est-il en train d’effacer ? Comment essaye-t-il de brouiller ses traces ? Sans doute parviendrez-vous à adapter vos prochains messages pour les rendre plus complexes à brouiller ? N’oubliez pas que vous avez le temps : quatre dessins successifs permettront aux enquêteurs de resserrer progressivement l’étau sur leur proie.

Last Message

 Jouer la victime : soyez inventifs !

Jouer la victime met forcément la pression puisque votre temps de jeu est limité et les enquêteurs dépendent de vous pour mener leur enquête. Mais n’oubliez pas que vous pouvez adapter votre stratégie aux enquêteurs. Si vous n’avez pas assez confiance en vous pour dessiner, écrivez ! N'oubliez pas que l’ardoise est divisée en cases, et que rien ne vous empêche de proposer un message dans CHAQUE case et donc limiter les possibilités d’effacement du coupable.

Mais le rôle de victime c’est aussi une fierté croissante alors que vous verrez les Détectives s’approcher de plus en plus du coupable, au fur et à mesure qu’ils parviennent à suivre vos indices et vos associations d’idées. Et c’est une sensation de jeu particulièrement grisante que l’on ne peut que

Dans Last Message, c’est dit, vous serez Victime ! Et ce sera tellement bon !

Et puis vous changerez de rôle, pour tout essayer. Vous passerez Coupable, par exemple. Ou Détective. D’ailleurs la prochaine fois on vous dit tout sur eux !

Last Message

Last Message, c'est :

  • 6 illustrations aussi magnifiques que différentes
  • 6 thèmes immersifs pour changer instantanément de décor (Fantasy, Western, Zombies, Super-héros...)
  • une rejouabilité infiniie
  • un party game nerveux qui n'est pas avare de fous rires
  • un jeu de dessin dans lequel il n'est pas obligé de dessiner
  • un jeu d'association d'idées qui permet de cogiter
  • la joie perverse  d'effacer les messages des adversaires !
  • un jeu qui sort le 2 juillet !

Last Message

•             Last Message
•             Un jeu de Juhwa Lee & Giung Kim
•             Illustrations de Stéphane Escapa, Vincent Dutrait, Gus Morais & Nathan Hackett
•             Sortie : 2 juillet 2021
•             Venez en parler sur Discord !

 

 

Publié le 30 juin 2021

Les sorties IELLO de la fin d'année 2021

Aujourd’hui sortent Unmatched - Cobble & Fogg et Vienna Connection, deux jeux que j’attendais de pied ferme et pour lesquels j’ai vraiment hâte d’… Lire la suite

6 jeux pour fêter Ielloween !

Chaque année, on aime beaucoup vous souffler des idées pour une jolie soirée pleine de monstres, de fantômes et de frayeurs avec les jeux IELLO. De quoi prendre tranquillement l’apéro en… Lire la suite

Vienna Connection : Prologue #01

Anton Korolkov : 4 janvier 1977 - Innsbruck

La voiture qui conduisait le général de l'armée de l'air de l'URSS Anton Korolkov s’arrêta à la porte principale du cimetière d'… Lire la suite